Face aux guerres d’égos de la droite, la gauche et les écologistes se rassemblent dans un esprit de liste citoyenne et responsable

2+

Les listes Orléans Solidaire Écologique et Faire Respirer Orléans ont fait le choix de l’alliance pour proposer une alternative responsable et citoyenne aux orléanais pour le second tour des municipales.   Cet accord programmatique et de gouvernance nous permet d’être la seule alternative possible à Serge Grouard qui a abandonné les orléanais en cours de son troisième mandat.   Notre projet écologiste et solidaire s’adresse à tous et toutes pour une meilleure qualité de vie et une meilleure résilience face à la crise sanitaire que nous traversons. Nous ne laisserons aucun-e Orléanais-e basculer dans la grande précarité dans les années à venir.   C’est la raison pour laquelle nous vous présentons aujourd’hui nos 5 premières mesures qui font partie de notre plan d’urgence pour la sortie de crise. Il vous sera détaillé dans les prochaines semaines.  

1- Soutenir notre économie locale en relocalisant l’économie  

On a pu faire le constat pendant la crise sanitaire qu’un grand nombre de produits, stratégiques ou non sont fabriqués à l’autre bout du monde. Nous devons fabriquer de nouveau en France et en Europe et en particulier les médicaments. Nous aiderons à la relocalisation de notre économie et ferons de cet objectif un enjeu majeur de notre politique de développement économique métropolitain. Nous réviserons les critères des marchés et appels d’offres pour faire travailler davantage les entreprises locales.  

2- Renforcer le soutien aux associations  

Elles sont le poumon de notre ville. Elles doivent être aidées pour continuer à créer le lien social qui nous a tant manqué pendant la crise du Covid 19. Elles seront au cœur de la relance sociale de notre ville. Nous augmenterons les subventions aux associations de 5% ou 10% en moyenne notamment celles mobilisées face à la crise.  

3- Accompagner tous les décrocheurs scolaires  

Tous les enfants doivent avoir les mêmes chances. la période de crise que nous traversons a eu pour conséquence le décrochage scolaire d’un certain nombre d’entre eux. Nous aiderons les enfants en situation de décrochage, en partenariat avec les enseignants. Nous mobiliserons tous les dispositifs d’aide pour accompagner les enfants et les parents. Nous augmenterons la dotation des Ecoles d’Orléans.  

4- Mieux manger pour tous  

Il faut produire localement et en bio. Nous devons tendre vers la souveraineté alimentaire au cas où il y aurait des ruptures d’approvisionnement, c’est aussi une nécessité pour limiter les coûts économiques et environnementaux des transports. Nous mettrons en place un accompagnement vers l’agriculture bio dans un rayon de 50 km autour d’Orléans. Nous lancerons l’étude d’une régie agricole pour la Métropole qui accompagnerait les producteurs locaux pour leur conversion, la recherche de débouchés, les besoins logistiques et le lancement de nouvelles productions de produits manquants localement. Objectif de 100% de produits bio et locaux pour nos cantines scolaires et d’EHPAD d’ici la fin du mandat.  

5/ Rendre plus désirables les mobilités douces  

Il faut redonner confiance aux usagers des transports en commun. Les piétons et cyclistes doivent devenir prioritaires sur les voitures (sécurisation des parcours cyclables) Nous rétablirons la gratuité des transports en commun jusqu’à la sortie de la crise sanitaire que nous maintiendrons ensuite pour les jeunes de moins de 26 ans dans un premier temps.  

Jean-Philippe Grand, Dominique Tripet, Baptiste Chapuis, Valérie Corre et toute l’équipe unie d’OSE

2+
Partager