OSE : réponse ouverte au Mouvement associatif

0

Le Mouvement associatif Centre val de Loire a proposé aux candidats à l’élection municipale une liste d’une vingtaine d’engagements.

Voici les réponses opérées par la liste OSE :

POUR UNE ACTION COMMUNALE VÉRITABLE PARTENAIRE DE L’ACTION ASSOCIATIVE

1- Reconnaitre la vie associative comme un partenaire à part entière : OUI

Nous souhaitons co-construire nos projets avec l’ensemble des acteurs de la ville, dont les associations.

2- Signer une charte d’engagement réciproques, et si c’est déjà fait, en assurer le suivi et l’évaluation : OUI

3- Engager une simplification dans les relations entre associations, communes et communautés de communes : OUI

4- Privilégier le soutien à l’initiative associative par le biais de la subvention plutôt que la commande publique : OUI

5- Définir un interlocuteur vie associative dans les communautés de communes et un espace de co-construction avec les associations :

Un espace de co-construction, OUI

Un interlocuteur unique à la Métropole, OUI, si cela s’avère utile et/ou nécessaire

6- Favoriser et soutenir l’engagement bénévole : OUI

7- Prendre le temps de la concertation et de l’évaluation de toute politique municipale avec les associations concernées : OUI

C’est le sens du projet d’Orléans Solidaire Ecologique : la co-construction

POUR UNE VIE COMMUNALE RICHE DE PROJETS ASSOCIATIFS

8- Prendre en compte le fonctionnement bénévole des associations dans le rapport qu’ont les élus avec elles : OUI

9- Disposer d’un espace d’information sur la vie associative dans la communication municipale : OUI

10- Promouvoir des achats publics responsables : OUI

11- Organiser un temps annuel de présentation des associations au niveau local permettant aussi un échange entre associations : OUI

Reste à construire les modalités concrètes au regard du nombre d’associations

12- Faciliter l’organisation de manifestations associatives : OUI

13- Former les fonctionnaires communaux sur les spécificités associatives annualité des financements des associations : OUI, dans la mesure où c’est vraiment une nécessité.

POUR UNE VIE COMMUNALE EN SOUTIEN DES BESOINS DES ASSOCIATIONS

14- S’engager sur la pluri annualité des financements des associations : OUI

Peut-être à ajuster en fonction de la taille des associations

15- Mettre à disposition des locaux et matériels : OUI

16- Définir des délais de paiement raisonnables pour les subventions : OUI

17- Rejoindre les deux dynamiques de soutien à l’emploi et à l’accompagnement des associations : Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (FONJEP) & Dispositif Local d’Accompagnement (DLA)  NON il est difficile à ce stade de la connaissance des marges financières de pouvoir s’engager sur ce point

18- Soutenir financièrement le fonctionnement associatif, socle sur lequel on peut construire des projets

NON même si c’est fondamental pour les associations, il est difficile à ce stade de la connaissance des marges financières de pouvoir s’engager sur ce point

19- Appuyer les projets ou structures qui proposent des moyens mutualisés pour les associations : OUI

20- Soutenir la formation des bénévoles : OUI

Pour télécharger le PDF du Mouvement associatif, cliquez sur ce lien…

0
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.