Un « label OSE » pour l’emploi et l’insertion

2+

La rénovation/réhabilitation de bâtiments ou l’aménagement d’un espace urbain en friche constitue une opportunité́ d’emploi local sans précèdent; Cette opportunité doit profiter en priorité́ aux habitants.

Chaque zone urbaine concernée sera le terreau d’un nouveau levier d’insertion et d’inclusion.

Pour l’emploi dans les chantiers du bâti

Notre objectif :

Identifier les besoins avec les partenaires emploi du territoire (entrepreneurs, métropole, département, Pôle-emploi, Mission locale, associations).

La méthode envisagée

  • Une installation d’un espace d’accueil et d’information temporaire sur la place du Martroi ;
  • une ouverture au public du lundi au vendredi, de 10 heures à 12 heures et de 13H30 à 17H30 ;
  • Une permanence assurée à tour de rôle par l’ensemble des partenaires ;
  • Un accueil du public par les conseillers, qui leur présente les postes à pourvoir et positionnent les candidat-e-s dont les compétences correspondent aux besoins des entreprises ;
  • La possibilité́ d’effectuer des entretiens (méthode de recrutements par simulation) et réunions collectives au sein de la structure ;
  • La création d’un site internet dédié́ avec consultation d’annonces, CVthèque, liens utiles, etc.
  • Une communication à partir des outils suivants :
  • Site internet ;
  • Affichage sur les panneaux Decaux ;
  • Réseaux sociaux ;
  • Boitages ;
  • Marketing.de rue

Les enjeux :

Relayer la communication sur l’ensemble des supports disponibles ;

Diffuser l’information sur ces opportunités nouvelles auprès des différents acteurs orléanais et de la métropole;

Optimiser les leviers des clauses sociales.

L’intérêt de s’emparer des clauses sociales :

– Pour les personnes éloignées de l’emploi, c’est un tremplin vers l’emploi durable, un contrat de travail, un espoir pour enclencher une dynamique positive ;

– Pour les collectivités et les opérateurs relais, c’est un outil pour renforcer leur politique de cohésion sociale et de lutte contre les exclusions;

– Pour l’entreprise, c’est une offre de service lui permettant de faire travailler un public qu’elle ne connait pas ;

– Pour le service municipal de l’emploi, c’est un nouvel outil pour accompagner les personnes éloignées de l’emploi ;

– Pour le territoire, c’est un levier permettant de faire baisser le nombre de demandeurs d’emploi.

Une attention particulière aux besoins spécifiques des personnes en situation de grande exclusion

Les personnes sans abri ou en situation d’exclusion cumulent les difficultés. Les réponses   doivent être transversales, adaptées à chacun et dans une dynamique collective.

L’inclusion de ces personnes doit être la finalité de projets urbains qu’ OSE soutiendra.

À l’image du programme « 5 ponts » mis en place, à Nantes, par l’association Les eaux vives : « Les porteurs de projet, mais aussi les producteurs pourront se retrouver au sein d’un lieu ouvert et utile à tous et qui fera vivre de nouvelles solidarités dans lesquelles chacun sera libre de s’investir et de (re)trouver sa place de citoyen »  

La construction des équipements d’une zone « Label OSE » sera pensée avec les habitants du quartier et réalisée avec les Orléanais en situation de recherche d’emploi et/ou de grande précarité.

Mais leur participation et contribution ira au-delà des chantiers de bâtis.

Ils seront aussi partie-prenante de la définition du fonctionnement des zones « Label OSE » et des moyens de favoriser l’inclusion ; pour un changement durable de nos pratiques en matière d’insertion et d’inclusion.  

À titre d’exemple, nous souhaitons intégrer dans les projets urbains des actions innovantes avec l’appui de nombreux partenaires :

  • Aide à l ‘installation sur un site en réhabilitation des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS).
  • Des expérimentations de projets sociaux innovants.
  • Des boutiques, restaurants, aires de jeux et de convivialité, une ferme urbaine, etc.
2+
Partager

Un commentaire sur “Un « label OSE » pour l’emploi et l’insertion

  1. Votre projet de label est intéressant et innovant.
    Il me semble seulement que quand vous abordez le sujet de l’insertion et de l’inclusion notamment avec le levier de la clause sociale, vous n’allez pas encore assez loin.
    La clause sociale impose aux grands donneurs d’ordres de faire appel à l’insertion en recrutement direct ou par le biais des SIAE (structures de l’insertion par l’activité économique).
    En revanche rien concernant l’engagement de la collectivité en la matière si ce n’est l’ouverture de nouveaux espaces ?
    Là commande publique est source de bien d’autres leviers pour permettre aux achats publics d’être inclusif, le marché d’insertion, les clauses d’attribution, les marchés réservés (insertion ou handicap).
    Bravo tout de même pour ce programme riche que je soutien.

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.