OSE : faire d’Orléans une ville créative

0

 Aujourd’hui les métropoles doivent attirer et garder les talents (universitaires, entrepreneurs, artistes) et pour cela créer une image forte porteuse à la fois de culture, d’innovation et du vivre-ensemble.

 Certaines d’entre elles (notamment Nancy, Nantes, Saint-Etienne) ont décidé de bâtir des lieux  de rapprochement des cultures artistique, technologique et managériale, en réunissant dans un campus unique plusieurs établissements d’enseignement supérieur, et en construisant des projets communs avec les entreprises. Ces lieux et ces projets fonctionnent et sont devenus un puissant vecteur d’attractivité et de développement économique pour les villes concernées.

Nous considérons qu’une telle démarche est à la fois nécessaire et bénéfique pour Orléans, qui ne possède pas à l’heure actuelle une image forte, mais dispose pourtant sur son territoire de nombreux atouts : une institution de renom international (le FRAC), une école de design (l’ESAD), un environnement scientifique de haut niveau (Grand Campus), un incubateur (le LAB’O), et enfin des acteurs culturels en pleine transformation (MBA, MOBE) et tournés vers la création  (toutes les structures du territoire intéressées par le projet).

Dans cette perspective de faire d’Orléans une ville créative, nous avons comme principaux objectifs de :

  • Constituer un quartier de la création et de l’innovation rassemblant Le FRAC, le LAB’O, le futur campus Madeleine (qui peut devenir un lieu de rapprochement de plusieurs établissements universitaires) ;
  • Transformer la Biennale d’Architecture en un événement phare de réflexion et de construction de la ville de demain, en y associant les décideurs politiques, les entrepreneurs, les universitaires, les milieux artistiques et culturels, et bien sûr l’ensemble des citoyens.
0
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.